Quelmer

Les jolis Mariages, l’Amour.
13 Juillet 2014

 

Ma cousine, Marine, m’a offert le privilège de témoigner de cette journée qui fût magique, son mariage! Bientôt deux ans qu’ils se sont dit « oui » après dix ans de vie commune et deux adorables filles! Publier une image ici me permet de leur renouveller tout mes voeux de bonheurs.

On sait toutes et tous que le mariage est un engagement, mais pour moi il est surtout un mode de vie, on se marie juste pour dire tout haut que l’on aime finalement! On aime bien avant et on aimera toujours après. Le mariage au quotidien, c’est concretement de l’amour, du travail, des émotions, de la sécurité, de la tendresse, des compromis, des sourires, des reproches, des fous rires, des remises en questions, des essentiels, une belle partie des fondations de chacun en quelques sorte…

J’appose volontairement les notions de bonheur que procure une union aux notions moins enjouées ( comme reproches ou compromis) que l’on connaît tous en toute honnêteté !  Je reviens sur le mot Travail, il est pour moi au sens de l’union une réalité quotidienne car pour vivre heureux il faut travailler! Donner de soi, prendre le recul nécéssaire sur les petits tracas et aléas afin de vivre pleinement l’instant présent.

Pour conclure mon idée du mariage, je dirais que lorsque que l’on rencontre cet être qui nous fait du bien, qui nous veut du bien, qui nous aime, il faut mesurer cette chance. Lorsque l’on choisi à deux de dire tout haut que l’on s’aime, que les liens s’impriment officiellement, et ce après ou avant d’avancer vers des projets commun et avec des liens immuables tels que la parentalité, il faut en prendre conscience.

Il faut être acteur de ce bonheur, il faut le Vivre pleinement, il faut au mieux éviter les constatations tardives, simplement être selon moi avec l’autre comme l’on aimerai qu’il soit avec nous.

Le soir s’il y a une chose à laquelle je tiens c’est bien de ne jamais m’endormir fâchée, avec lui. Cela s’applique avec tout mes proches, comme nous ne pouvons prédire ou lire ce qu’il sera demain, nous devons bien nous sentir chanceux d’être là chaque jour, et profiter au mieux de ceux qui nous veulent du bien.

Donnez, donnez, donnez, un jour vous recevrez.